Votre dos… un révélateur de santé

par Lucie Charbonneau, Massothérapeute.

 

 

Êtes-vous affecté ou avez-vous été affecté par un problème de dos dans votre vie? Si oui, vous faites partie des statistiques! En effet, selon le rapport de l’agence de la santé publique du Canada en 2012, les maux de dos représentent les problèmes de santé chroniques les plus souvent déclarés par les Canadiens. Au cours de leur vie, quatre adultes sur cinq souffriront d’un mal de dos!

Les douleurs au dos figurent au deuxième rang des consultations chez le médecin, après le rhume. En terme d’absentéisme au travail et de douleurs chroniques, les maux de dos arrivent au deuxième rang après les céphalées (maux de tête).

Les douleurs de dos aiguës, c’est-à-dire d’installation récente et de moins de 3 mois, surviennent souvent à la suite d’une blessure ou d’un accident et il est plus facile d’en déterminer la cause. Par contre, pour les douleurs chroniques, celles qui perdurent dans le temps et qui reviennent de temps à autre il est plus difficiles d’en déterminer l’origine exacte. Globalement, les causes des maux de dospeuvent être multiples: hygiène de vie (sédentarité, alimentation, tabagisme); physique (posture, accident, cicatrice); organiques (relié à un ou plusieurs organes), émotionnelle (stress).

La région lombaire (bas du dos) est la plus souvent ciblée, car elle supporte la plus grande partie de la masse corporelle et elle est une zone où les attaches musculaires et viscérales sont très nombreuses. Également, les risques de compressions des nerfs augmentent puisque les nerfs y sont plus gros et l’espace entre les vertèbres est plus petit. Si la région lombaire est en lésion c’est à dire que la zone présente un mauvais alignement des vertèbres ou une compression entre elles ou autour d’elles par les structures connexes, différents problèmes de santé peuvent survenir. Outre les douleurs musculaires, les sciatiques et les hernies, on peut être affecté par une gêne de la respiration thoracique, par différents problèmes gynécologiques et/ou des troubles digestifs pour ne nommer que ceux là.

Et ceci est vrai pour les autres régions du dos. Effectivement, si le bon fonctionnement de la région cervicale (le cou) est affecté, on peut alors souffrir de migraines, de problèmes reliés à la vision, aux oreilles, ou à la gorge. Tandis que dans la région thoracique (le tronc), il y aura risque de problèmes au niveau du cœur, des bronches, des poumons, du foie et de l’estomac.

Par ailleurs, il est souvent possible d’agir sur les douleurs chroniques pour lesquelles la médecine traditionnelle ne trouve parfois aucune explication, en réduisant le taux de toxicité dans le corps généré par des intolérances alimentaires ou par le tabac ou l’alcool. Ceci peut contribuer à diminuer et parfois même enrayées totalement les symptômes. Pour cela, certaines lectures peuvent vous orienter, ou encore mieux vous pouvez consulter notre naturopathe Martine Hamel qui saura vous donner des conseils bien spécifiques à votre condition de santé.

Une autre façon de prendre soin de votre dos et donc de votre santé, est de pratiquer une activité physique de façon régulière car comme on le sait, le dos est conçu pour bouger!Prendre une classe de yoga ou de Zumba, s’aventurer avec un DVD ou un livre si on est déjà un peu initié à l’activité physique et capable de se discipliner, se joindre à un club de natation, de vélo ou de course si on aime socialiser. Ou tout simplement marcher, jardiner, ou encore choisir les escaliers, plutôt que l’ascenseur au travail! Bref,toutes sortes d’options s’offrent à celui et celle qui souhaite bouger tout en respectant son âge et sa condition de santé. L’important c’est de trouver le contexte qui nous convient et nous stimule à continuer!Ayez également un sommeil adéquat, car c’est la nuit que le corps se répare.

À la lumière de cela, si vous avez des problèmes de santé récurrents et résistants aux antibiotiques ou autres médicaments, il serait intéressant d’aller consulter un ostéopathe pour évaluer l’origine du problème. Dans le cas de tensions musculaires, faciales (enveloppe qui recouvre toutes les structures du corps) la massothérapie s’avèrera une option de choix pour la suite ou la complémentarité de votre suivi. En effet, il n’est pas rare d’enrayer des douleurs, des engourdissements dans les membres et/ou des symptômes organiques en supprimant des tensions musculaires. Une bonne évaluation sera un bon début dans votre démarche.

Prenez soin de votre dos et il vous le rendra bien, car il est votre révélateur de santé!

Lucie Charbonneau, Massothérapeute

 

Pour prendre rendez-vous avec moi, cliquez sur le bouton ci-dessous

Références :
Agence de la santé publique du Canada. (2012). Consulté le 31-01-2014, de http://www.phac-aspc.gc.ca/cphorsphc-respcacsp/2012/chap-1-fra.php.
Moore, K.L., Dalley, A.F., Agur A.M.R. (2011). Anatomie médicale aspects fondamentaux et applications cliniques. (9e éd.). (traduit par A. Dhem et J. Milaire). Bruxelles, Belgique : Éditions De Boeck Université.
Swanson, D.W., (2000). La douleur chronique, approche globale. Boucherville, Québec : Lavoie-Broquet