Comment un ostéopathe peut-il aider mon nouveau-né?

Une séance chez l’ostéopathe avec mon bébé

L’ostéopathe est un professionnel qui utilise la palpation et la thérapie manuelle comme principal outil de traitement. Ainsi, en libérant les tissus de leurs tensions, le corps retrouvera plus facilement l’équilibre présent naturellement. Comme le toucher de l’ostéopathe est délicat, les nouveau-nés peuvent bénéficier d’un traitement d’ostéopathie dès leur naissance.

Afin de mieux comprendre les besoins de votre nourrisson, l’ostéopathe procède à un examen physique complet. Il débute par un questionnaire exhaustif et poursuit par l’évaluation objective de votre bébé. Concrètement, il observe sa posture, sa façon de jouer et de se mouvoir. Il touche délicatement ses muscles, ses os, son crâne, sa colonne vertébrale, ses pieds… En fait, tout son corps. Au terme de l’évaluation initiale, l’ostéopathe vous suggérera un plan de traitement pour votre bébé. Comme les nourrissons sont très malléables, les résultats peuvent se manifester en quelques séances seulement.

Mon nouveau-né chez l’ostéopathe: pourquoi?

Un des principes fondateur préconisé par les ostéopathes est qu’un corps mobile est davantage en santé. En fait, la pleine mobilité des différentes structures du corps (viscères, organes, muscles, articulations, tendons) favorise les processus de santé présents chez chacun de nous. Lors d’une séance avec votre nourrisson, l’ostéopathe vérifie si son corps présente certains déséquilibres afin de les corriger.

Ainsi, vous pouvez amener votre nouveau-né pour diverses conditions de santé telles que :

  • régurgitations excessives
  • reflux d’acidité
  • troubles de sommeil
  • nervosité
  • digestion qui semble difficile
  • coliques
  • signes de plagiocéphalie (tête plate)
  • torticolis (un nourrisson incapable de bouger librement sa tête)
  • développement neuro-moteur semblant être perturbé ou asymétrique
  • pleurs pendant de longues heures sans raison évidente
  • difficultés d’allaitement

Nombre de structures anatomiques sont impliquées dans tous ces processus. L’ostéopathe peut aisément dépister les déséquilibres présents et rétablir les dysfonctions que présente votre nouveau-né.

Que puis-je espérer d’une visite chez l’ostéopathe avec mon nourrisson?

Même si le nouveau-né vient d’arriver au monde, certaines contraintes peuvent s’être accumulées à différentes périodes dans son petit corps. Pendant la grossesse, les différentes positions prises par le fœtus peuvent avoir exercé des compressions sur sa tête, son bassin ou sa colonne vertébrale. L’accouchement peut aussi avoir apporté son lot de stress. Par exemple, l’utilisation de forceps et/ou de ventouse, l’application de manœuvres obstétricales d’urgence, une césarienne ou un travail qui se prolonge sont des situations susceptibles de créer un déséquilibre chez le nouveau-né. Dans ces cas, une consultation avec un ostéopathe est recommandée, même à titre préventif.

Voici quelques exemples d’interventions pouvant être réalisées par les ostéopathes :

  • Palpation délicate de la tête du nouveau-né pour rechercher des tensions et/ou des asymétries. Par des manipulations précises et délicates, l’ostéopathe peut dégager une suture crânienne (petite articulation entre les os du crâne). Ces interventions permettent souvent au crâne de s’équilibrer.
  • Doux étirement du diaphragme thoracique de votre nourrisson. Cette manœuvre soulagera l’estomac qui est situé juste en dessous, pouvant diminuer les reflux acides qui dérangeaient tant bébé.
  • Évaluation de la mobilité de la colonne vertébrale de bébé. L’ostéopathe s’assure ainsi que les forces de compression, normales lors de l’accouchement, n’ont pas bloqué des vertèbres qui pourraient potentiellement perturber le développement moteur ou postural.

Une visite chez l’ostéopathe ne remplace pas une consultation médicale mais peut soulager efficacement plusieurs problèmes de santé courants dans la petite enfance.