Conséquences de la césarienne sur le nouveau né

par Lucie Charbonneau, massothérapeute chez Espace O

Conséquences de la césarienne sur le nouveau né

Le taux de césarienne programmée a énormément augmenté depuis les années 1960 et ce jusque dans les années 1990. Toutefois ce taux semble se stabiliser depuis 2003. Mais qu’en est-il réellement? Est-ce un acte banal et sans conséquence sur la santé du nouveau-né? Dans cet article seront abordés le lien entre la césarienne, le développement de l’asthme et les problèmes cœliaques (intolérance au gluten).
La césarienne se définit par l’intervention chirurgicale par laquelle le bébé est extrait du ventre de la mère par l’incision de la peau de l’abdomen, la musculature et de la paroi de l’utérus.
À la base, tout le système digestif du nouveau-né est stérile. Le tractus gastro-intestinal est la voie de passage pour le transport et la digestion des aliments. Il se situe de la bouche à l’anus. Après un accouchement par voie naturelle, le microbiote intestinal (flore intestinale) est identique à celui de sa mère. Par contre lors d’un accouchement par césarienne, le microbiote du nouveau-né ressemble uniquement au microbiote cutané de sa mère. Selon le chercheur Gaudin (2015), le microbiote intestinal, par son interaction avec l’hôte (la mère), a un rôle maintenant bien démontré dans la mise en place du système immunitaire. Entre autre, plusieurs études confirment que les enfants nés par césarienne ont un risque plus élevé de développer de l’asthme.
Toujours selon Gaudin, le mode d’accouchement modifie la colonisation du tractus gastro-intestinal tant dans la qualité que dans la quantité avec des répercussions à très long terme et au-delà des premières années de vie. Toujours selon cet auteur, il semble y avoir une corrélation entre la naissance par césarienne et les maladies digestives surtout d’ordre inflammatoire. D’autres chercheurs ont démontrés une relation entre la naissance par césarienne et des problèmes coeliaques.
En résumé, les auteurs s’entendent pour affirmer une relation entre la naissance par césarienne et une vulnérabilité au niveau du système immunitaire. Particulièrement à développer des problèmes respiratoires, dont l’asthme tout âge confondus; ainsi que des problèmes cœliaques.
En tant que massothérapeute, en sachant qu’un enfant est né par césarienne, je pourrai porter une attention particulière à bien dégager sa cage thoracique, son diaphragme, son dos ainsi que son ventre; favorisant ainsi la relance de ses mécanismes de santé reliés au système immunitaire, au système respiratoire et au système digestif.
Si vous êtes enceinte, je peux m’assurer que votre bassin et les autres structures importantes reliés à l’accouchement soit bien libérer, afin de favoriser un accouchement naturel.
Au plaisir de vous accueillir à la clinique

Lucie Charbonneau, massothérapeute chez Espace O

luciecharbonneau@espaceo.ca

Pour prendre rendez-vous avec moi, cliquez sur le bouton ci-dessous

Références
Croteau, A. et Robinson, P. J. (2004). L’effet du traitement ostéopathique précoce sur la condition neurocomportementale et générale du nouveau-né avec naissance difficile (mémoire de maîtrise non publié). Collège d’études ostéopathique de Montréal, Québec, Canada. (Source primaire et secondaire)
Decker, E., Engelmann, G., Findeisen, A., Gerner, P., Laass, M., Ney, D., …Hornef, M. W. (2010, jun). Cesarean delivery is associated with celiac disease but not inflammatory bowel disease in children. Pediatrics, 125(6), 1433-1440. doi: 10.1542/peds.2009-2260 (Source primaire)
Gaudin, A. (2015, juin). Conséquences de la césarienne sur le nouveau-né. Revue générales obstétrique, 177, 14-18. Récupéré du site:  HYPERLINK « http://www.performances-medicales.com/gyneco/Encours/177/RGO_177_Gaudin.pdf » \n _blankhttp://www.performances-medicales.com/gyneco/Encours/177/RGO_177_Gaudin.pdf (Source secondaire)
Landry, M. F. et Valiquette, C. (2005). L’impact du traitement ostéopathique sur le développement neuromoteur du nourrisson né par césarienne d’urgence, forceps ou venthouse (mémoire de maîtrise non publié). Collège d’études ostéopathique de Montréal, Québec, Canada. (Source primaire et secondaire)
Lansac, J., Descamps, P., et Oury, J. F. (2011). Pratique de l’accouchement. (5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier Masson SAS.(Source primaire et secondaire)
Magnus, M. C., Haberg, S. E., Stigum, H., Nafstad, P., London, S. J., Vangen, S. et Nystad, W. (2011, dec). Delivery by Cesarean Section and Early Childhood Respiratory Symptoms and Disorders. The Norwegian Mother and Child Cohort Study. American Journal of Epidemiology, 174(11), 1275–1285. doi:  HYPERLINK « http://dx.doi.org/10.1093/aje/kwr242 » \n _blank10.1093/aje/kwr242 (Source secondaire)
Mueller, N. T., Bakacs, E., Combellick, J., Grigoryan, Z. et Dominguez-Bello, M. G. (2015, feb). The infant microbiome development: mom matters. Trends Mol Med., 21(2), 109-117. doi: 10.1016/j.molmed.2014.12.002 (Source secondaire)
Renz-Polster, H., David, M.R., Buist, A. S., Vollmer, W. M., O’Connor, E. A., Frazier, E. A. et Wall, M. A. (2005, nov.). Caesarean section delivery and the risk of allergic disorders in childhood. Clinical and Experimental Allergy, 35(11), 1466-1472. doi: 10.1111/j.1365-2222.2005.02356.x (Source primaire) Roduit, C., Scholtens, S., de Jongste, J.C., Wijga, A. H., Gerritsen, J., Postma, D. S., … Smit, H. A. (2009, feb). Asthma at 8 years of age in children born by caesarean section. Thorax, 64(2), 107-113. doi: 10.1136/thx.2008.100875 (Source primaire)
Thavagnanam, S., Fleming, J., Bromley, A., Shields, M. D. et Cardwell, C. R. (2008. avril). A meta-analysis of the association between Caesarean section and childhood asthma. Clinical and Experimental Allergy, 38(4), 629-633. doi: 10.1111/j.1365-2222.2007.02780.xParkhill, A. (2004). Searching for the evidence: a practical guide to some online databases in chiropractic and osteopathy. Australasian Chiropractic & Osteopathy, 12(2), 49-56. (Source secondaire)